Au-delà de la méthode #18

KATA DORI MEN UCHI

Comprendre où se trouve le moteur du mouvement

Il faut tout d ‘abord revenir sur une idée très répandue de kata dori men uchi : d’une main uke attrape l’épaule de tori, et de l’autre il le frappe au visage.

Ce n’est pas de cela qu’il s’agit.

Uke attrape bien l’épaule de tori, mais c’est tori qui le frappe au visage : le kata dori est à l’initiative d’uke mais le men uchi est à celle de tori. Attendre d’être pris à l’épaule puis frappé au visage avant de réagir est la garantie d’être débordé par l’attaque adverse.

Le mouvement d’Aikido commence par la mise en rotation de l’axe corporel (et donc des hanches). Aucun mouvement d’aucune partie du corps ne peut précéder cette mise en rotation, de même que la roue d’un tracteur ne peut pas se mettre à tourner avant que le moteur n’ait été démarré.

Cette vidéo vient compléter « [Au-delà de la méthode #5][#5] », et nous répétons en l’explicitant davantage ce qui a déjà été dit dans ce dossier :

La seule manière pour tori de délivrer une puissance aiki (c’est à dire une puissance née de la rotation des hanches), est d’effectuer cette frappe de la manière qui est démontrée sur la vidéo.

Si tori frappe au contraire en revers de la main, à la manière d’un uraken, pour repartir ensuite en sens contraire, il ne peut mettre en œuvre – dans cette action initiale – aucune rotation véritable des hanches, car il reste en position hanmi.

Sa frappe vers l’avant est alors effectuée avec la force de l’épaule, et elle l’oblige à demeurer dans la ligne d’attaque de l’adversaire qui est dans son dos.

L’action de tori est dans ce cas de faible puissance, et surtout – ceci est tout à fait fondamental – elle ne lui permet pas de quitter dans le même temps la position dangereuse qu’il occupe au centre d’un cercle d’adversaires multiples.

Il ne faut jamais perdre de vue que toute action d’Aikido doit répondre, dans le même temps, aux attaques venues des quatre et des huit directions.

Ceci n’est pas une interprétation personnelle, c’est un enseignement d’O Sensei, plusieurs fois répété par le Fondateur, et inscrit à l’entrée de son dojo.

Philippe Voarino, octobre 2015.

Commentaires

bonsoir Philippe, la fameuse frappe uraken dont je parlais c'est celle que vous faites au moment ou vous entrez ura mais revenons sur ce point crucial, ou votre pied se place a droite apres avoir mis uke en desequilibre, si au lieu de la droite vous placez ce pied a gauche d'uke, vous pourriez projeter uke vers la l'attaquant qui viendrais de votre gauche. Men uchi peu etre abordé de plusieurs façon, 1) avec un contre de uke qui bloque votre men uchi (sur uraken comme vous le presentez en rotation) et vous repousse, 2)avec une saisie et un shomen de uke a qui du coup vous ferez votre version.3) avec un men uchi qui aboutit a ma vision ci dessus.4) avec un men uchi version ura celui que vous presentez comme n'etant pas le propos et pourtant je ne vois pas pourquoi il est hors propos car c'est un men uchi, ura c'est vrai .Pourquoi dites vous que le moteur est cette rotation de bassin ou le pied pivote vers l'interieur dixit ura et pas quand il pivote vers l'exterieur (hitoemi) hitoemi est la coupe de base sur ikkyo omote c'est le ying et le yang pour moi, identique et contraire mais le moteur est la rotation de l'axe via un appui, une frappe hitoemi engage immediatement apres un taino henka salvateur donc pas de risque, comme hachi no suburi.cordialement.gilles

BONJOUR Philippe Vous allez finir par me détester, mais n'allez surtout par imaginer un seul instant que c'est par vice que je pose autant de contradiction mais bien pour comprendre votre logique et la faire mienne mais pour le moment c'est tres compliqué pour moi tant que les zones d'ombres persiste. Revenons a votre demonstration. Pour que le men uchi fonctionne et que uke subisse une pression il faudrait rentrer et dans le cas présent, nous voyons bien que si uke est solide ou si il recule légèrement la tête au moment du men uchi, plus de shiho nage possible et pire uke peu frapper car votre rotation d'épaule emmène son bras droit vers votre visage logiquement (sur la video uke bloque ses hanches au lieu de pivoter naturellement). Prenons les choses autrement, et si men uchi c'était bien uke qui attaquait votre déplacement serait parfait et sans risque puisque qu'il rentre. Deuxième version des choses, men uchi via hitoemi mais de votre part mais la c'est vous qui attaquez (comme vous en faites la demonstration a la 57 secondes, deux visions que l'on retrouve dans tout les mouvements quand d'une position aihamni vous faites pivoter vos hanches de gauche a droite en bloquant le pied arrière, vous obtenez votre déplacement pivot intérieur ou hitoemi pivot extérieur. Je suis conscient que cela m'éloigne de votre approche mais pour le moment je reste très dubitatif et croyez bien que cela me navre profondément car vous êtes l'initiateur de ma recherche, celui qui a bouleversé les dogmes, j'espère me tromper mais …. Je vais pour le moment cesser mes interventions histoire de laisser le temps agir l'action a a place des mots. Tres respectueusement.gilles

Bonsoir, en appliquant le principe "irimi-tenkan", et les "kajo", shiho nage est symétrique à ikkyo dans les différentes dimensions (on ferait Ikkyo sur kata dori de la même façon ), je ne vois donc aucun problème à la démonstration présentée.... bien à vous Eric

bonsoir, ikkyo sur kata dori de cette façon ? je serai curieux de voir faire cela a quelqu'un qui ne sait pas impregné des KAJOs, a mon avis c'est aussi impossible et pour une raison simple, MAITRE SAITO provoquait un desequilibre avant de rentrer ikkyo vers l'exterieur pour revenir vers l'interieur ensuite, moi je le pratique sous la forme d'une lemniscate donc pas de pas sur le coté mais une rotation, le desequilibre es donc fait par la rotation des hanches puis et seulement apres le desequilibre peu venir la coupe que vous feriez sur ikkyo.
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=HoL1zQR88KI#t=117
Par contre voici avec la rotation que fait philippe la solution au soucis, comme dans taino henka ou morote dori pivot direct pour ouvrir le corps de UKE vers l'exterieur comme dans la technique ci dessous,
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=HoL1zQR88KI#t=225 voila pourquoi je doute toujours. la methode comme dit Philippe est parfaite mais elle reste basique cependant il suffit de recoller la rotation dans cette methode pour comprendre ou cela mene et je pense que vous allez trop loin dans l'echaffaudage....bien a vous Gilles

ERRATUM la premiere video c'est URA, voici celle qui nous interresse sur omote
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=HoL1zQR88KI#t=104

bien a vous ... Gilles

bonsoir, je vous cite: " moi je le pratique sous la forme d'une lemniscate donc pas de pas sur le coté mais une rotation, le desequilibre est donc fait par la rotation des hanches puis et seulement apres le déséquilibre peut venir la coupe que vous feriez sur ikkyo." nous sommes d'accord simplement... Eric

bonsoir ERIC, pour etre sur de bien se comprendre la rotation se fait d'abord vers l'exterieur avec l'ATEMI qui viens en meme temps puis le pivot avec la coupe, comme SAITO mais le pas de coté est remplacé par la rotation afin d'obtenir le meme resultat,cordialement gilles

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/au-dela-de-la-methode-18?language=en
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)