Au-delà de la méthode #29

Gros plan sur le principe de deplacement de l’Aikido

(exemple dans le quartier avant droit du cercle)

Application sur un départ du pied avant : kaiten nage

La vidéo ci-dessus (aihanmi katate dori kaiten nage) est l’application du principe qui a été longuement expliqué dans « Au-delà de la méthode #28 ».

Première possibilité, à partir de hidari hanmi, pour aller dans le quartier avant droit du cercle : un départ du pied avant.

On constate – dans un premier temps – que le déplacement du pied avant (gauche) en rotation vers la droite de tori (pour frapper l’adversaire qui vient à droite) est bien la seule manière de déséquilibrer uke vers sa gauche. Il se trouve que ce déséquilibre d’uke est indispensable à l’exécution correcte de kaiten nage.

On constate – dans un deuxième temps – que la rotation du pied arrière (droit), qui suit le mouvement du pied avant, le fait nécessairement dans l’angle idéal de descente du bras d’uke pour kaiten nage.

Ce dernier élément est particulièrement intéressant parce qu’il est en parfaite conformité avec un enseignement fondamental de la méthode de maître Saito : pour kaiten nage, la descente du bras doit s’effectuer dans un angle à 45° avec le corps d’uke.

On réalise alors que ce qui donne à la fois le déséquilibre initial d’uke et l’angle de descente idéal de son bras n’est pas une décision issue du cerveau de tori qui choisirait de « prendre tel ou tel angle » parce qu’il a appris cela.

Non, l’angle est donné par la rotation du corps dans son ensemble en vertu du principe irimi-tenkan. Autrement dit – et ceci est essentiel – l’application pure et simple du principe de déplacement induit tous les fondamentaux nécessaires à l’exécution idéale de la technique.

Ceci a une conséquence capitale sur le plan martial : tori n’a pas besoin de réfléchir. Il lui suffit en effet de respecter le principe de déplacement pour être sûr que tous les éléments techniques qui vont suivre le feront de la manière la plus parfaite possible, sans qu’il se trouve à aucun moment dans la nécessité de penser. Or précisément, dans le combat, on n’a pas le temps de penser, les situations extrêmes exigent des réponses immédiates. L’Aikido offre cette voie immédiate, débarrassée de toute pensée perturbatrice : c’est irimi- tenkan.

La deuxième possibilité d’action, à partir de hidari hanmi, pour aller vers le quartier avant droit de tori, mais avec un départ du pied arrière cette fois, sera étudiée dans « Au-delà de la méthode #30 ».

Philippe Voarino, février 2016.

Commentaires

Bonjour Sensei - si vous le permettez une question : y a t il possibilité pour tori de donner un atemi a uké avant le depart de l'action. en effet O SENSEI et SAITO SHIHAN on toujours dit que l'aikido etait Atemi.

Salut, Sasha2, en départ avant, je redis bien avant, hidari ou migi, un atemi avec le bras non saisi, contrarierait le principe d'action, puisqu'il n'irait pas dans le même sens de rotation et serais également très éloigné de uke....par contre avec départ jambe arrière (patience pour le prochain article de Philippe), l'atemi est tout à fait possible (pas forcément obligatoire pour autant) puisque là il respecte le principe irimi-tenkan et il est dans son sens de "vie"....en Aikido je me méfie des choses obligatoires (comme les atemi ou autre technique...), par contre les principes, comme irimi-tenkan, le sont fondamentalement .... maintenant, ça n'est que mon humble avis d'enseignant, bien moins éclairé que Philippe, il nous donnera certainement des pistes...

Bien à vous

bonjour eric - merci pour la reponse qui semble logique - je souhaitais savoir si un atemi avec le pied etait possible en entrant sur la jambe de uke -par contre irimi tenkan il est vrai que j'ai vu des videos avec ce deplacement tres dynamique . merci .bonne pratique

Bonjour a tous - svp pourriez vous me faire connaitre Origine et le pourquoi des saisies en aikido . en effet les saisies avant des 2 epaules ou etranglement ou revers ou aux 2 coudes semblent etre tres dangereuses pour celui qui saisit. j'ai vu que pour les saisies arrieres Maitre SAITO provoquait l'attaquant par devant pour l'obliger a passer derriere le saisir .merci d'avance pour vos explications.cdt

tres interessant j'ai trouvé -

Les zones d'ombres de la vie de Moriheï Ueshiba.

http://shoaikido.blogspot.fr/2012/12/je-mets-en-ligne-aujourdhui-une.html

Senpai/Kohai - pas si simple que je croyais la culture japonaise -. je comprends un peu mieux pourquoi chez eux il y a moins de probleme relations que chez nous européens. bonne lecture a ceux que cela pourra interesser.

http://claudeyoshizawa.canalblog.com/archives/2008/04/08/8629104.html

http://aikidojo.fr/ajaccio/ecrit/1735-lempreinte-de-kisshomaru-ueshiba-s....

interessant a savoir ..certains seront fachéspeut etre .

bonjour Sasha2 ,j ai lu attentivement ton post ,peut etre la meilleure facon de faire serait qu au prochain stage de philippe ,sur la meme technique tu essayes de placer un mae geri ou mawashi geri gedan ou jodan selon . ainsi sans doute tuverras je pense que ton idee st sans fondement amicalement Serge

lien interessant sur les 3 gardes en aikido http://aikidoblog.net/fr/articles/aikido-kamae-hanmi/

de plus livre SAITO SHIHAN edition 1973 Hito e mi = it literally means making the body small.

salutations .

merci rusty mais comme au dojo nous avons 3 dan karaté et egalement un pratiquant de kempo j'ai eu la reponsea ma demande - merci a toi pour le conseil. cdt

avec plaisir ,avez vous essayer un mawashi sur cette technique d entree? amicalement

Salut,

"Merveilleuses que sont l'étude et la recherche dans la voie de l'Aiki...", je rentre de stage avec Philippe, un "véritable Sensei", qui donne ce qu'il a vu en ..."étant pas arrivé au bout du chemin" avec pleins de "petits cailloux et d'images dissiminées çà et là par la méthode et qui se démystifient", mais tout ne se mélange pas pour autant, les choses s'éclaircissent plutôt que se dissimulent, ... bref on est pas loin de la passion dévorante pour un enseignant ou le débutant...l'humanité de la personne nous rappelle que nous sommes humbles et petits et en même temps "l'Univers céleste", ce ne sont pas que des mots ou autre philosophie sectaire, mais bien des choses vérifiables sur le tapis, physiquement et martialement....je recommande de suivre les stages de personnes comme Philippe, sans être dans la dévotion, il apporte concrètement les réponses aux "incohérences maintenues debout par la Méthode Saîto", pour ceux et celles qui veulent voir concrètement un contexte d'Aiki avec des adversaires (et non plus partenaires de l'étude), l'important, mais la aussi,c'est mon interprétation d'enseignant, étant de voir avec le Coeur.... je vous laisse avec cette vidéo d'O Sensei, qui m'a fait "tilt" durant le stage de Philippe, vidéo de 1957, claire et limpide pour ceux qui veulent bien "observer, regarder et vivre l'Aiki": un indice: 270°

https://www.youtube.com/watch?v=30Sa0PLquFg

Respectueusement et bonne pratique...

Eric

Ah, j'oubliais, petite note personnelle, mais surtout que cela ne réveille pas les velléités des uns ou des autres dans le forum, mais aussi, pour les "jeunes pratiquants, passionnés, en pleine force de l'âge qui se pensent avoir découvert l'Aiki et qui n'ont plus besoin des autres, en particulier de ceux qui les ont formés....", faire confiance aux messages d' O Sensei....finalement il n'a rien découvert mais juste montré ce qui était là depuis des millénaires.... Eric

Saïto Morihiro, 9° dan

"C'est la première fois que je travaille avec les élèves de Tamura senseï. Je constate que tous les éléments d'une pratique traditionnelle de l'Aïkido sont transmis. Vraiment, je retrouve avec lui l'Aïkido que j'ai connu du temps où je travaillais avec Osenseï. Ce n'est pas pour moi quelque chose d'étonnant car Osenseï avait deux uke préférés, qui l'accompagnaient dans tous ses déplacements, Tamura senseï et moi-même. D'autre part nous sommes très peu aujourd'hui à avoir reçu un enseignement direct du maître."

270° est l'angle selon lequel les techniques shionage,tenchinage,iriminage etc etc se finissent ,en principe ...

Pierre Chassang, 8° dan

"La voix de Osenseï tonne par la bouche de son fils spirituel alors que les techniques d'une pureté inégalée forgent la clef qui ouvrira les portes derrière lesquelles est caché le Trésor."

Salut Dieu, c'est la "continuité" dans l'enseignement, la pratique et le respect....en même temps je parlais précédemment de choses très concrètes et "continues".... Cdlt

Enfin Dieu, je te cite:"270° est l'angle selon lequel les techniques shionage,tenchinage,iriminage etc etc se finissent ,en principe ..." je ne dirais pas "finissent", mais peut-être "existent, vivent, d'un point de vue Fondamental", dans leur dynamique de rotation, parce qu'il y a les autres...."adversaires" dans les autres directions, autrement dit, 270° n'est pas une fin ou un but en soi ou encore une finalité, mais peut-être un Fondamental de l'action Aiki... Philippe nous apportera certainement bientôt quelques pistes de compréhension... Eric

salut THOMAS,tu es dans qu'elle fédé maintenant? Amicalement gilles

oubli ma question, j'ai eu la sensation que tu parlais au present avec ERIC,alors que je savais que tu étais TAKEMUSU UNION aux dernieres news.cdlt gilles

bonjour eric - je ne suis pas un "fan" de l'enseignement de VOARINO Sensei vous devez vous en douter - VOARINO Sensei a ses explications qui sont ceux qu'elles sont - tant mieux pour tous les pratiquants qui adherent ou suivent ses enseignements - rien a dire sur ce sujet - perso je pense que les livres de SAITO Sensei ( je parle des aanciens livres de 1973)ont deja deja revelait tout sur l'aikido. donc effectivement ce que dit et demontre VOARINO Sensei est tres important pour les pratiquants qui les ignorent . j'avoue preferé suivre le travail de SAITO fils et iwama bien que je sois "FFAB". et le travail egalement des armes d'autres Senseis..chacun ses raisons et chacun est libre de ses choix - Par contre je ressens une certaine gene lorsque des pratiquants et/ou enseignants qui du fait qu'ils pratiquent telle ou telle ecole ou fede affirment que seuls eux pratiquent le veritable aikido du Fondateur .. et malheureusement il y en a enormemnt .cela me fait sourire car comme l'a dit un Sensei il y a bien longtemps lorsque je debutais : LA SOURCE EST MORTE donc Personne ne peut pretendre detenir SON aikido. bonne pratique .cdt

il faudra quand meme un jour que quelqu'un m'explique comment et pourquoi je devrais "voir" d'autres attaquants et pendre garde a eux si il n'y a qu'UN attaquant ,je ne vois pas l'utilité de faire attention aux autres si il n' y a PERSONNE ...d'autre .. bon bref a moins d'etre dans le desert et d'avoir des "mirages" ou alors d'avoir un peu trop "fumé d'herbe ou trop bu " mais savoir si il n'y a qu 1 assaillant ou plusieurs ca se VOIT . ah oui j'oubliais si j'etais aveugle ... cdt

Salut Dieu,

Philippe pourrait te répondre plus concrètement et clairement que moi sur le tapis, à ce qui n'est pas une "vision ou autre hallucination", mais bien une réalité avec ses principes fondamentaux nécessaires au "UN" et à plusieurs attaquants, c'est indissociable et en même temps indispensable, ce qui fonctionne avec une personne doit fonctionner avec ceux qui nous entourent et vice-versa, après ce n'est que ma petite compréhension sur un forum virtuel, rien ne remplace le tapis.... Bien à toi Eric

bonjour a tous - je souhaiterais savoir si quelqu'un pourrait repondre a ma demande formulée il y a quelque temps a savoir : pensez vous que des videos de techniques en suwari et hanmi handachi pouraient etre un jour mises sur le site . cela serait bien utile car jusqu'a present je n'en ai vu aucune.merci par avance .cdt

Bonjour a tous ainsi qu'a VOARINO Sensei - du fait que personne ne semble vouloir repondre a mes questions au sujet de videos suwari waza et hanmi handachi aza et egalement a la question ORIGINE des saiies avant et arriere en revres ,manche,etranglement etc etc je vous prie de bien voulir me desinscrire de votre forum puisque mes questions semblent etre "invisibles" bonne continuation - cdt

salut, juste bien s'arrêter à 3 mn 15 de cette video (tableau en arrière plan) pour comprendre l'explication d'O Sensei sur les déplacements. Bonne pratique. https://www.youtube.com/watch?v=nXMJx1ZoK-M

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/au-dela-de-la-methode-29?language=en
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)