Giorgio OSCARI - 7ème DAN

1968

Débute l’Aikido à TURIN.

1976

2ème Dan, enseigne à Parme, Ravenne et d’autre villes d’Emilie Romagne.

1980

3ème Dan.

1981

Nommé responsable des enseignants de la branche Aikido de la Federazione Italiana Lotta Pesistica e Judo (FILPJ).
Crée l’Aikido Club Modena.

1984

4ème Dan.

1985

Rencontre Morihiro SAITO sensei et, à partir de cette date, nombreux séjours au JAPON, à Iwama comme uchi deshi.

1991

Reçoit de Morihiro SAITO à Iwama le 5ème Mokuroku d’Aiki ken et d’Aiki jo.

1992

Membre Fondateur de l’organisation Takemusu Aiki Intercontinental.

1993

5ème Dan d’Aikido par Morihiro SAITO.

1998

Directeur Technique National de la FESIK.

1999

6ème Dan d’Aikido.

2003

7ème Dan d’Aikido.

2008

Membre fondateur d'ITAF - International Takemusu Aikido Federation.

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/giorgio-oscari-7eme-dan?language=en
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)