Le déplacement d’O Sensei #7

Les six directions extérieures

Les 3 premières directions extérieures sont initiées par le pied avant

Direction extérieure n°3

Dans la direction extérieure n°3, aite, l’adversaire, vient de la droite:

Le déplacement expliqué ci-dessus est illustré par la photo suivante d’O Sensei (Shingu, vers 1960), qui utilise dans ce cas la troisième direction extérieure pour réaliser irimi :

Au moment de l’attaque, O Sensei était en hidari hanmi face aux spectateurs. Sur le cliché, on voit que son pied droit est extrêmement ouvert vers la droite. Or il ne s’intéresse nullement à l’uke qui se trouve à sa droite (dans le cas contraire, il l’aurait déjà saisi à ce stade).

Cela suffit à démontrer qu’il est dans la phase intermédiaire d’une rotation vers sa gauche. Dans la fraction de seconde suivante, il va donc compléter son pivot et saisir l’uke qui se trouve à sa gauche sur la photo. Son pied droit aura alors terminé lui-même son pivot vers la gauche, comme indiqué sur le schéma de la direction extérieure n°3.

Rappel important :

Il faut garder à l’esprit que dans le mouvement véritable, t et t’ sont confondus en un temps unique.

Ceci est la conséquence naturelle, inéluctable, de la cause initiale du mouvement qu’est la rotation de l’axe : en tournant sur lui-même comme le fait un cylindre qui se met en rotation, le corps ne peut pas lancer un pied après l’autre, il lance nécessairement les deux pieds en même temps : les pieds avant et arrière bougent donc ensemble (cf. Déplacement d’O Sensei #6).

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/le-deplacement-do-sensei-7
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)