San ju ichi no jo : 1-11

Voici la fameuse planche qui accompagnait nos entraînements au san ju ichi no jo à Iwama, il y a plus de trente ans déjà. Elle fut une aide précieuse pour des centaines d’uchi deshi au fil des années, et a été prise en photo bien des fois. J’espère que quelqu’un l’a préservée après la mort de maître Saito et lui a évité de finir au feu, en remerciement de ses bons et loyaux services.

Je remercie Paata Javakhishvili qui m’a envoyé cette photo, et qui m’a ainsi évité de rechercher dans mes tiroirs l’exemplaire que j’ai d’une époque où le numérique n’existait pas encore.

Il est donc possible de relier les séquences 1-3, 4-6, et 9-11 pour faire une séquence plus longue de 1 à 11 (celle qui porte un sparadrap sur la photo). Mais il est important en faisant ce genre d’exercice de ne pas perdre de vue le caractère parfaitement conventionnel d’un tel travail. Sur un champ de bataille, on ne porte pas onze frappes de suite à la même personne, et encore moins trente et une. On a reçu bien avant cela un coup sur la tête par derrière. Sur un champ de bataille, chaque coup doit toucher un adversaire différent, c’est la seule manière de quitter en permanence, de manière sûre et efficace, la position qu’on occupe. C’est pour cela que le déplacement ne peut être que rotatif.

Philippe Voarino, avril 2019.

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/san-ju-ichi-no-jo-1-11
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)