Kote Gaeshi avec et sans sabre - Temps par temps

A – Sabre vitesse d’apprentissage

B – Sabre vitesse réelle

C – Mains nues vitesse réelle

Il faut retenir de ces exemples qu’il est nécessaire de voir et de percevoir le travail à mains nues avec la compréhension et le sentiment du sabre et qu’inversement il faut couper avec le sabre en se pénétrant de ce qu’implique cette coupe dans le travail à mains nues.

L’éveil de l’esprit à cet aller-retour permanent est la seule manière de comprendre l’unité de l’Aikido et son harmonie profonde, et d’éviter de tomber dans l’illusion que l’on exécute des mouvements différents au prétexte que les formes techniques semblent différentes.

Commentaires

Bonsoir à toutes et tous.
Pour travaille kote gaeshi , il est nécessaire tout d’abord d’avoir une perception de "l’instant" et du ma-ai (distance)aussi rigoureuse que possible. Il convient donc (cela n’engage que moi)de commencer l’entraînement sur des attaques telles que shomen-uchi, yokomen-uchi (gauche et droite)avec la plus grande prudence si l’on se sert du bokken et qui plus est, d’un sabre non tranchant(Iaïto).N’oublions pas que Tori s’adapte à "l’attaque" de uke et que dans la pratique, le rôle de uke est un "véritable" premier pas dans la pratique de l’Aïkido.

bonjour Philippe, voici un lien concernant kote gaeshi, l'atemi fait par maitre SAITO m'a toujours surpris et je faisais autrement pensant etre le seul et voila que je tombe sur cela, https://youtu.be/L9zrSZV0d-0?t=4997 ce qui prouve bien que SAITO donne les informations mais toujours en linéaire, certain SENSEI maitrise cela a ma connaissance il n'y en a pas d'autres.Bien sur, ce principe s'applique a toute les techiques , la lemiscate dont parle ERIC est toujours present.il faut comme il est montré dans la video, entrainer uke dans la rotation via le controle du coude( comme le precisait MAITRE SAITO )cdt gilles

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/kote-gaeshi-avec-et-sans-sabre-temps-par-temps?language=ru
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)