Voir le principe

Le principe physique d’action de l’Aikido consiste dans la rotation sur lui-même d’un axe vertical.
Il n’est pas possible de voir cet axe avec les yeux parce que la dualité n’y existe pas encore, le principe est invisible et il est indivisible, il est un. Il n’y a rien d’autre que cela. Tout part de là.

La seule question qui restera sans réponse est : en vertu de quel mystère ce qui était immobile dans l’unité se met-il en mouvement ? Ce dont je parle ici n’a pas de rapport évidemment avec la biomécanique.

Quand l’axe vertical se met en rotation, tout ce qui est rattaché à cet axe se met en mouvement. C’est alors seulement qu’apparaît la dualité. La dualité est la première expression du principe, dès lors qu’il se met en mouvement, mais dans son temps primordial elle n’est encore que la polarisation d’une force qui n’est pas encore manifestée, et qui n’est donc pas encore visible pour nous.

Cette dualité, cette force bipolaire porte le nom en Aikido d’irimi-tenkan.
Parce que c’est une dualité, il n’est pas possible d’avoir irimi tout seul ou tenkan tout seul, irimi et tenkan sont liés comme la paume et le dos de la main, ils sont ensemble toujours parce qu’ils sont l’expression duelle d’un principe unique.

La première manifestation visible du principe désormais polarisé est, pour ce qui concerne le corps humain, le mouvement complémentaire centrifuge de la hanche gauche et de la hanche droite. Quand les deux hanches sont ainsi mises en mouvement, elles entraînent les jambes et les pieds.

Dans le même temps, la boite crânienne se met également en mouvement autour de l’axe vertical, et la rotation complémentaire du cerveau gauche et du cerveau droit mobilise les épaules et les bras comme les hanches ont mobilisé les jambes et les pieds.

Le déplacement du corps, qui est la conséquence de cette mise en rotation de l’axe, est bien illustré par la danse de la toupie, qui modifie sa position dans l’espace au moyen de la rotation qu’elle accomplit elle aussi autour de son axe.

Le déplacement ainsi défini est identique à lui-même dans toutes les circonstances, mais les formes auxquelles ce déplacement va donner naissance (les techniques de l’Aikido) sont aussi nombreuses qu’il y a, parmi les plantes, de nuances de vert issues du principe unique de photosynthèse.

Philippe Voarino, octobre 2018.

Commentaires

Hey, " Le déplacement ainsi défini est identique à lui-même dans toutes les circonstances," Oui, c'est le principe, Irimi= Irimi Tenkan, seul Dieu ou le hasard, très hasard... pourraient modifier le sens et l'équilibre des planètes pour qu'elles ne tiennent plus ensemble. Merci, super stage, Tchuss

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/voir-le-principe
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)